Videos 3

 

Amours d’escargots de Bourgogne (42 sec)

Chez l’escargot de Bourgogne les prémisses à l’accouplement durent plusieurs heures. Face à face, les partenaires “s’embrassent”, s’étreignent, se palpent, … Admirez leur tendresse et leur sensualité.

Cette posture d’accouplement est typique de l’escargot de Bourgogne et diffère de celle de la plupart des autres espèces.

Pour en savoir plus sur le reproduction de ces mollusques hermaphrodites, rendez-vous sur notre page consacrée à l’accouplement des gastéropodes.

 

 

Pontes en vol des sympètres (12 et 37 sec)

Après l’accouplement dans la posture si étrange du “coeur copulatoire” (que vous pouvez retrouver sur notre page accouplements d’odonates) les sympètres, libellules du sous-ordre des anisoptères, volent en “tandem”, le mâle maintenant la femelle par la tête à l’aide de ses pinces abdominales. A la différence de la plupart des odonates qui insèrent leurs oeufs directement dans des plantes aquatiques ou des débris végétaux immergés, les sympètres pondent en vol au-dessus de la surface de l’eau.

Ces deux scènes curieuses mettent en jeu deux espèces de sympètres (peut-être le sympètre rouge-sang puis le sympètre commun) lors de la ponte. Remarquez la manière étonnante avec laquelle le mâle rouge, à l’avant du tandem, “égoutte” la femelle par de grands mouvements verticaux probablement destinés à provoquer à libération des oeufs de la femelle à l’arrière de l’abdomen de celle-ci !

 

Comments are closed.



Hit Counter by http://yizhantech.com/