Nuées d’étourneaux

Nuées d'étourneaux

Une nuée d’étourneaux sansonnets déploie ses ailes dans le ciel de Florence

 

Rassemblements vespéraux d’étourneaux sansonnets

 

Florence (Italie) 3 novembre 2017 : Hier soir, un vacarme assourdissant de cris d’oiseaux se déclenchait de façon intermittente sur la piazza Santa Maria Novella. L’explorant à pied dans la nuit, j’ai situé l’origine du bruit derrière les murs du cloître de l’église de même nom. Les cris étaient étranges et peu identifiables: mélange de hurlements stridents de rapaces et de criaillements d’oiseaux de mer, le tout avec une puissance sonore considérable. J’ai bien aperçu du mouvement dans les hauteurs des cyprès mais l’obscurité ne m’a pas permis de distinguer quoi que ce soit.

Aujourd’hui, à la mi-journée, j’ai pu entrer dans le cloître pour examiner les cyprès. Ceux-ci ne sont peuplés que de câbles disgracieux reliés à des haut-parleurs: une forme d’art contemporain dont la signification profonde m’échappe ?

Fin d’après-midi, de la terrasse du dernier étage de mon hôtel, je vois des étourneaux sansonnets toujours plus nombreux se rassembler sur les toitures du voisinage et voler en poussant les curieux cris dont cette espèce est coutumière. Tout s’éclaire pour moi: les cyprès du cloître constituent un dortoir idéal au centre de Florence où les espaces verts sont peu nombreux. Les enregistrements diffusés par haut-parleurs sont de vaines tentatives pour décourager les étourneaux de venir s’installer en masse dans les quelques arbres de Santa Maria Novella.

De sortie dans la journée pour aller se ravitailler dans la campagne environnante, les étourneaux sansonnets rentrent en fin d’après-midi et se rassemblent avant d’aller s’installer dans leur dortoir. Ils sont incroyablement nombreux: des milliers ou peut-être des dizaines de milliers volent autour de cette place en criant; je suis bien incapable d’en estimer le nombre. Beaucoup parmi eux sont probablement des migrateurs venus du nord-est de l’Europe pour prendre leurs quartiers d’hiver. Le spectacle est fascinant, les nuées se forment, se scindent, se rassemblent… volent en tous sens. Au gré des mouvements de groupes, elles font apparaître un coeur qui bat, un oiseau géant qui déploie ses ailes.. ou toute autre fantasmagorie aérienne.

Les films de cette page restituent quelques courts instants de ce ballet hypnotique: un décollage groupé devant le dôme de Florence et deux séquences d’évolutions aériennes de ces nuages aviaires. Profitez du spectacle et de l’ambiance sonore ! En regardant attentivement ces deux séquences, vous verrez que les mouvements de nuées sont partiellement imputables à la présence d’un rapace qui cherche à profiter de cette manne. La stratégie de groupe des étourneaux semble toutefois efficace. Cibler un individu au milieu d’une nuée est une tâche difficile… et s’y jeter à l’aveugle est sans espoir de capture. Après quelques tentatives infructueuses, ce rapace est reparti bredouille.

 
 

Ces courtes séquences vous ont plu ? alors retrouvez l’ensemble de nos films sur notre page

vidéos flash

Association Intercommunale des Naturalistes du Val d'Orge.



Hit Counter by http://yizhantech.com/