Frelon en chasse


A la différence des abeilles, les frelons ne sont pas des butineurs. Quand vous les voyez inspecter des fleurs au printemps ou en été, ils sont en fait en chasse et prêts à se jeter sur le premier insecte ou la première araignée venue. Lorsqu’il repère son gibier, à l’aide de ses yeux très sensibles, le frelon se jette instantanément sur lui et le tue de ses puissantes mâchoires dentées.

Toutefois, cette capture n’est pas destinée à sa propre consommation mais à celle des larves qui l’attendent dans la frelonnière (lui-même se nourrissant d’un peu de jus de viande et de liquides sucrés léchés sur des blessures d’arbres ou exsudés en retour par les larves de frelon). Pour rapporter le ravitaillement à la frelonnière, il doit donc d’abord conditionner sa proie.
frelon_boinveau1 frelon_boinveau2

La préparation pour le transport se déroule ainsi. Le frelon s’accroche confortablement par une patte arrière et se laisse pendre la tête en bas. Il dispose ainsi de ses 5 autres membres pour débiter son gibier. S’il s’agit d’un insecte, toutes les parties ne l’intéressent pas. Ailes et pattes sont découpées et jetées car peu nutritives, mais plus curieusement tête et abdomen sont retirés également. Reste le thorax, rempli des muscles de vol de l’insecte, qui constitue donc un morceau de choix. Le frelon le broie et l’arrose de salive jusqu’à en faire une boule de viande homogène. Le ravitaillement est alors prêt à être rapporté au nid.

Du fait de leur abondance, les proies les plus nombreuses des frelons sont les mouches et autres diptères. Mais ils chassent également presque tous les insectes. Les deux scènes photographiées dans cette page montrent la capture d’un hyménoptère (peut-être une abeille) pour celle du haut et celle d’un diptère (peut-être une mouche) pour celle du bas. Plus précisément, c’est la phase du conditionnement avant retour à la frelonnière qui est illustrée ici. Notez que le frelon, insecte hyménoptère, replie ses ailes dans le sens de la longueur lorsqu’il est posé. En vol, ces dernières, dépliées, apparaissent deux fois plus larges.
frelon_pdr1 frelon_pdr3 frelon_pdr2

Les frelons sont des insectes paisibles et sans agressivité vis-à-vis des humains. Inutile donc de vous en effrayer ou de chercher à les chasser. Pour réaliser le type de clichés de cette page, vous pouvez simplement repérer un frelon en chasse et le suivre tranquillement, à 1 ou 2m, sans geste brusque. Vous aurez peut-être la chance de le voir fondre sur sa proie et la transformer en boulette de viande… Attention, le caractère paisible de l’insecte s’efface s’il croit son nid attaqué. Pour éviter une telle méprise, il convient de ne pas s’approcher à moins de 5m de la frelonnière. Ne le suivez donc pas trop longtemps une fois qu’il rapporte son butin…

 

Si vous souhaitez découvrir une foule de merveilleux détails sur le cycle de vie de la reine des frelons et de ses sujets, la lecture des numéros 92, 94 et 95 de l’excellente revue naturaliste La Hulotte est chaudement recommandée. (Disponibles en prêt dans la bibliothèque de l’AINVO)

Comments are closed.



Hit Counter by http://yizhantech.com/