14-03-2015 Amphibiens

Posted in sorties thématiques on Avr 02, 2015

Sortie “amphibiens” en forêt d’Angervilliers le 14 mars 2015

 

recherche_amphibiensRecherche d’amphibiens Les membres de l’AINVO se sont retrouvés le 14 mars 2015 en forêt d’Angervilliers pour une sortie, vespérale et nocturne, sur le thème des amphibiens. Malgré un temps couvert, aucune pluie n’était tombée depuis plusieurs jours et le sol était trop sec au goût de ces animaux.
La saison de la reproduction et des pontes étant déjà bien avancée pour certaines espèces, les recherches se concentrent à proximité des mares. La présence d’amas gélatineux de d’œufs translucides contenant une petite boule noire indique que la mare sert effectivement de lieu de ponte à des grenouilles. ponte_grenouillePonte de grenouille
grenouille_mousseGrenouille bien visible sur la mousse Après quelques temps, l’une d’elles est repérée. Bien qu’elle semble aisément détectable une fois posée sur de la mousse, notez que sa robe constitue un bon camouflage lorsqu’elle se tapit dans les feuilles mortes.
Bien qu’elle semble aisément détectable une fois posée sur de la mousse, notez que sa robe constitue un bon camouflage lorsqu’elle se tapit dans les feuilles mortes. grenouille_feuillesGrenouille se confondant dans les feuilles
grenouille_mainsSe mouiller les mains pour ne pas blesser les grenouilles ! Les amphibiens ayant une peau très fragile, toute manipulation requiert de se mouiller les mains pour éviter de les blesser.
En vue de déterminer l’espèce à laquelle celle-ci appartient, on note d’abord qu’elle a le visage barré d’un masque. On pratique ensuite (avec précautions) le test de la patte: son genou arrive en avant de la pointe de son museau, il s’agit d’une grenouille agile. grenouille_test_patteLe test de la patte : grenouille agile.

Nous cherchons également les tritons. Avant la tombée de la nuit, une bonne méthode consiste à regarder sous les écorces et rondins entourant les mares. Plusieurs individus y attendent, sans un mouvement et recroquevillés sur eux-mêmes, l’heure propice pour sortir et se rendre à l’eau. Après inspection, attention à bien replacer les branchages retournés dans leur position d’origine: ils hébergent tout un écosystème miniature qu’il convient de ne pas bouleverser.

tritons_dos_mainTriton palmé femelle triton_mainVentre du triton palmé
tritons_bacQuelques individus examinés Tous les tritons examinés ont le ventre jaune au centre et blanc sur les bords, sans taches noires. Aucun n’a les pattes arrières palmées. Malgré de nettes différences de couleur et de dessin, tous sont des femelles de triton palmés. Des tritons crêtés, nettement plus gros, ont également été aperçus dans l’eau plus tard dans la nuit.

Enfin, seuls deux mâles de crapauds communs ont été examinés ce soir. Le mâle se distingue de la femelle par sa taille plus petite mais surtout par la présence de callosités sur les avant-bras; celles-ci lui permettent d’agripper la femelle et de se maintenir sur son dos pendant l’accouplement.

crapaud_communCrapaud commun mâle crapaud_mainCrapaud commun mâle

Outre les amphibiens, quelques autres habitants des mares ont été observés ce soir: poissons plus ou moins endormis, larves de phryganes dans un fourreau de feuilles et dytique marginé, coléoptère aquatique prédateur capable de voler malgré sa taille imposante.

poisson_bacUn poisson mal réveillé fourreau_phryganeLarve de phrygane dans son fourreau de feuilles
dityque_filetDytique marginé dityque_margineDytique marginé

Comments are closed.


  • You Avatar


Hit Counter by http://yizhantech.com/