26-10-2014 Phoques en baie de Somme

Posted in sorties thématiques on Fév 12, 2015

 

Lâcher de phoques à la Pointe du Hourdel.

Chaque année, l’association Picardie Nature recueille des bébés phoques en danger dans la Baie de Somme, durant l’été, et les relâche une fois soignés pendant 3 mois dans son centre de sauvegarde.

baieSomme_144 b bL’AINVO à la Pointe du Hourdel baieSomme_147  bbLa baie de Somme à marée basse

Le phoque veau-marin ou phoca vitulina est un mammifère marin carnivore de la famille des phocidés.

Aspect : Il peut être confondu avec le phoque gris mais s’en distingue principalement par la tête :
Tête petite et arrondie et non allongée, museau court avec décrochement entre front et museau, trou auditif bien visible, narines en ‘V’ se rejoignant à la base, cou enchâssé (celui du phoque gris est allongé et mobile).
Taille moyenne du mâle 1.60m et poids moyen 110kg, 1.30m et 91kg pour la femelle. Le nouveau-né mesure de 0.70 à 1 m et pèse entre 9 et 11kg.
Pelage de coloration très variable du gris clair au brun foncé ou noir, avec des taches sur tout le corps, plus foncé sur le dos, plus clair sur le ventre.
Peu de dimorphisme sexuel ; le mâle est plus gros que la femelle.

Particularité : grâce à ses vibrisses ou moustaches, rien n’échappe à un phoque : ces vibrisses sortent de follicules (ou cavités cellulaires) aux terminaisons nerveuses 10 fois plus développées que celles d’un rat : elles lui permettent de détecter les moindres mouvements dans l’eau.

Reproduction : la femelle atteint la maturité sexuelle au bout d’environ 3 ans et 4 ans pour le mâle ; en Atlantique est, les accouplements ont lieu 2 fois par an, au printemps et après la mue en septembre, les mâles, polygames, essaient de s’accoupler avec le maximum de femelles. La gestation dure de 10 à 11 mois avec une implantation différée et une croissance de l’embryon qui ne commence que 2 à 3 mois après l’accouplement. La mise bas a lieu de mi-juin à mi-août, en général sur les bancs de sable, ou en eau peu profonde, comme en Baie de Somme.

Menaces potentielles : En 1988, le morbillivirus a décimé 1/3 de la population européenne.
Densité de population humaine. Hydrocarbures, métaux lourds, PCB. Action volontaire (pécheurs ?)

Bébé phoque : il est capable de nager et de plonger en apnée quelques heures après sa naissance.
La lactation dure de 4 à 5 semaines.

Le dérangement en période de lactation est souvent fatal aux petits ; en effet, les mères dérangées par des promeneurs à pied, fuient vers la mer et abandonnent leur petit qui n’est pas capable de s’alimenter seul ou n’a pas de réserves suffisantes lors de l’apprentissage. De même, lors d’une forte tempête, les petits transportés sur le dos de leur mère peuvent lâcher prise et se retrouver seuls, livrés à eux-mêmes. baieSomme_179bVite à l’eau !
baieSomme_175bOuverture de chaque caisson Diverses initiatives locales, la plupart bénévoles, viennent déjà renforcer le dispositif légal de protection. Ces initiatives concernent des programmes de surveillance et de suivi des colonies, d’information du public et de prévention pour réduire les facteurs de dérangement.

Les actions sont menées par des associations telles que Picardie Nature dans le site protégé de la Baie de Somme.
Leur centre se situe près de la Maison de la Baie de Somme et de l’Oiseau et ne peut être visité car les juvéniles ne doivent pas s’habituer à l’homme.
Dès que le jeune atteint 30kg, les soigneurs le jugent assez musclé pour se débrouiller tout seul et il est relâché.

Mise à l’eau médiatisée

baieSomme_158b
Lors de notre week-end en Baie de Somme, les 25 et 26 octobre 2014,  notre association a pu assister au lâcher de 6 juvéniles ! Le public était nombreux, le dimanche 26 octobre 2014 à onze heures du matin sur les galets de la Pointe du Hourdel, à marée montante. baieSomme_168bTransport en caisson de Tana son disque est rouge avec une croix blanche
baieSomme_173bTransport de Nil, disque jaune et bleu baieSomme_174b6 caissons espacés face à la mer
Six caissons sont amenés par des membres de l’association face à la mer, à 3 mètres de l’eau puis les soigneurs s’installent sur les caisses et au signal les ouvrent ;
Mississippi, Garonne, Authie, Tana, Nil, Léna ont chacun sur la tête un petit disque pour le différencier.
baieSomme_199bAuthie est la plus timide
baieSomme_205bUn dernier regard vers les humains Chaque phoque réagit à sa manière, l’un file directement à l’eau, l’autre préfère attendre le copain, un autre plus peureux regarde du côté des humains ; au bout d’un quart d’heure tous sont à l’eau, s’éloignent peu à peu; cependant, une demi-heure plus tard, une petite tête apparaît, et revient sur le lieu du lâcher mais les soigneurs ont l’habitude et le petit repart vers le large.
baieSomme_228bUne 1/2h plus tard… baieSomme_206 bAvec mon copain c’est mieux
A savoir: La Baie de Somme compte la colonie de phoques veaux-marins la plus importante de France: 394 recensés en 2014 contre 292 en 2013 et 80 naissances enregistrées cette année.
Picardie nature craint le retour d’un virus proche de la maladie de Carré, apparu pour la première fois en baie de Somme en 1988, et pour la dernière en 2002. Un scientifique s’attend à une résurgence l’an prochain.
baieSomme_146b bPointe du Hourdel

Si vous souhaitez en savoir plus sur le phoque veau-marin, retrouvez ici une fiche proposée sur le site du muséum national d’histoire naturelle.

Comments are closed.


  • You Avatar


Hit Counter by http://yizhantech.com/